Evènements

1. Passés :
-Mise en ligne du site web de la CABTAL le 08 août 2017 -La CABTAL a accueilli la Cohorte 2017. Il s’agit des personnels en formation (théologique) en ligne. Cette formation qui se tient depuis plusieurs années à Nairobi au Kenya a souvent vu la participation de plusieurs pays. Les Camerounais (CABTAL) étant désormais les plus nombreux, le déroulement du cours au Centre CABTAL avait donc tout son sens. La coordinatrice du programme, Mme Margaret Hill s’est montrée très satisfaite à Yaoundé. - Composition des Nouveaux Testaments en Tunen et Ngombale au Centre de Composition de la CABTAL à Yaoundé. - Tenue du Forum du Personnel de la CABTAL à Yaoundé.

Lire la suite...

CABTAL A UN NOUVEAU DIRECTEUR GENERAL

M. Emmanuel Keyeh Lufang a pris fonction vendredi, 5 avril 2019 au siège de l’organisation à Mvan Tropicana. C’était à l’occasion de la cérémonie de passation de service présidée par Madame Dephine Nanfack, présidente du conseil d’administration.

Les membres du conseil d’administration et le personnel de CABTAL travaillant à Yaoundé se sont retrouvés à 11 heures, pour une cérémonie brève mais pleine d’émotions. M. Fabien Magloire Liboth, qui a été Directeur Général par Intérim pendant sept mois, passait le relais à M. Keyeh Emmanuel Lufang, nommé par le conseil d’administration, en sa session extraordinaire du 29 mars 2019.

Prenant la parole, Mme Delphine Nanfack est revenu sur l’onde de choc qui a traversé CABTAL il y a quelques mois, et a remercié Dieu pour les efforts fournis par le leadership pour ramener le calme et la sérénité dans la maison. Elle dira en substance : « Hier, nous doutions, nous nous suspections les uns les autres. Aujourd’hui, nous sommes sereins. Dieu nous demande, rendus au point où nous sommes parvenus, marchons d’un même pas ».

Le Directeur Général sortant Fabien Magloire Liboth, qui a d’ailleurs reçu une lettre de félicitations du conseil, s’est réjoui « des progrès remarquables accomplis au cours de ces sept derniers mois ». Tant dans sa communication que dans le procès - verbal de passation de service, il est revenu sur les réalisations de CABTAL aux plans organisationnel, opérationnel et financier. En clair, on retiendra que l’organisation se porte bien. Une route toute tracée donc pour Emmanuel Keyeh qui hérite d’une institution en bonne santé mais dont l’œuvre de transformation des individus et des communautés par la Parole de Dieu reste un défi colossal à relever.

Heureusement, les méthodes de management modernes aidant et conscient du rôle fondamental qui est le sien, le conseil d’administration lui a fixé un cap à travers le cahier des charges constitué de quinze points majeurs. Aujourd’hui au cœur du processus, le nouveau Directeur Général est parfaitement conscient des enjeux et des défis. D’où l’invite faite aux membres du conseil et au personnel, en vue d’une mutualisation des efforts, afin permettre à CABTAL de préserver son équilibre interne et de combler les attentes des églises et des communautés locales.

..........................

Nouveau Testament Ngombale : le plus beau cadeau des Mbafung

Il aura fallu douze années de dur labeur, pour parvenir à la publication du Nouveau Testament en langue Ngombale dont la dédicace a eu lieu samedi, 27 avril 2019. C’était dans l’enceinte de l’école publique de Babadjou, département des Bamboutos, région de l’ouest-Cameroun.

Décrite par la plupart des orateurs du jour comme la rencontre entre le spirituel et le culturel, la dédicace du nouveau testament Ngombale l’a été dans ses aspects liturgique, protocolaire et festif. Plusieurs interventions en français, anglais et Ngombale, musique et danse de la région, tenues pastorales, traditionnelles et modernes, lectures, exhortations et chants bibliques, rires, youyou et acclamations, tout y a été.

Une forte mobilisation

La forte chaleur de Babadjou n’aura rien enlevé à la joie des populations et au caractère populaire de l’événement. Au contraire, les ressortissants Mbafung des deux groupements Babadjou et Bamensingue, se sont fortement mobilisés. Venus célébrer « le plus grand cadeau de leur histoire » selon les propos du représentant des chefs traditionnels, ces hommes et femmes de tous âges, au nombre du millier, se sont rassemblés comme un seul homme. Autour de CABTAL et ses partenaires, ils marquaient d’une pierre blanche l’ « ère nouvelle, une nouvelle naissance ». Une évocation du changement, de la réconciliation d‘avec Dieu, de la restauration de la paix et de l’unité des cœurs des enfants d’un peuple, message central de la cérémonie !

Le point culminant a été, assurément, l’entrée en scène du nouveau testament. Transporté par quatre adolescentes, encadrées par deux hais de danseurs traditionnels, la Parole de Dieu a été reçue avec des cris et des chants d’allégresse de la foule. Le mot du conseiller en traduction, attestant la conformité du nouveau testament à l’original grec, la lecture du texte biblique en langue Ngombale, par une jeune lycéenne d’à peine quatorze ans, très applaudie, sont venus ajouter de l’ardeur à la célébration. « Ce n’est pas un rêve ! » « Dieu s’exprime désormais en langue Ngombale ! », entendait-on clamer ici et là.

Le défi de l’utilisation du Nouveau Testament

Pour papa Paul, le représentant des chefs traditionnels, la langue Ngombale « a franchi le seuil de son environnement pour accéder au temple des parlers universels » et les Mbafung deviennent « un peuple écoutable dans le monde ». Il rappellera, tout naturellement, le sacro-saint devoir des locuteurs de cette langue, d’en faire la promotion. D’où le vibrant appel lancé à tous les fils et filles du terroir d’acheter d’abord, chacun, une copie du Livre des livres, pour un usage personnel.

Pour terminer, des remerciements à n’en point finir pour CABTAL, maître d’œuvre du projet, et OneBook, son partenaire financier, en reconnaissance des énormes sacrifices consentis par ces organisations pour appuyer la traduction de ces Écritures en Ngombale ! Le Directeur Général de CABTAL, Emmanuel Keyeh, s’est dit fier du travail accompli et de l’accueil réservé au Nouveau Testament. Il a toutefois relevé la nécessité pour les églises et les autorités locales d’encourager leurs membres et populations à « utiliser ce Nouveau Testament en vue d’une transformation durable ».

......................................

Séminaires sur la guérison du traumatisme

Ces derniers mois et semaines, CABTAL a organisé plusieurs ateliers sur la guérison et l'accompagnement à la guérison du traumatisme.

......................................

Formation : les traducteurs de la Bible à l’école

Depuis lundi 06 mai 2019 une douzaine de traducteurs de la Bible en langues Mengambo (Ouest-Cameroun), Njyem et Bangando (Est-Cameroun), sont au centre de formation de CABTAL à Yaoundé. Pendant deux semaines, ils recevront leur deuxième Cours d’Introduction aux Principes de Traduction (CIPT2).

Quand la communauté veut la Bible...

Une délégation de la communauté Nweh (Lebialem, Sud-Ouest) a rendu visite à la CABTAL ce 09 mai 2019. Ces élites réchauffent l’entente conclue avec la CABTAL en 2017 pour la traduction du Nouveau Testament dans leur langue. Un exemple à suivre par d’autres élites et communautés.

....................................

Eglises : CABTAL relance les rencontres avec les leaders

Le département des relations avec les églises a organisé un banquet lundi, 13 mai 2019 au siège de CABTAL. L’objectif était de présenter la vision, la mission, les activités menées, et inviter les participants à s’impliquer davantage dans le ministère de traduction de la Bible. L’exposé du Directeur des Relations avec les Eglises et du Dialogue avec les Ecritures, Bolak Mekwi et le jeu de questions-réponses qui s’en est suivi, ont permis d’apporter la lumière sur les différentes possibilités de collaboration entre CABTAL, les communautés linguistiques et les églises. Les pasteurs présents ont bien apprécié l’initiative.

On attend désormais qu’ils apportent un soutien plus accru à CABTAL, en organisant, par exemple, des dimanches de traduction dans leurs communautés respectives.

....................................

2. Futurs

Date

Lieux

Evènements

31 juillet 2019

CABTAL Chapman Center

Installation du nouveau DG

Présentation du Rapport Annuel 2018-2019

Présentation du Rapport Annuel de la CABTAL au Cercle Municipal de Yaoundé le 13 Octobre, sur fond du lancement de la célébration de 30 années de services de la CABTAL Formation des érudits bibliques L’Association Camerounaise pour la Traduction de la Bible et l’Alphabétisation (CABTAL), a organisé (en partenariat avec TSC) une semaine de formation des érudits bibliques sur le thème : Formation des Conseillers en Traduction de la Bible dans un monde en pleine mutation. Celle-ci s’est tenue du 25 au 29 septembre 2017 à son siège social situé à Mvan-Tropicana. Les facilitateurs sont venus d’Allemagne, d’Irlande, d’Afrique du Sud, du Burkina-Faso, des Etats Unis, de la République Démocratique du Congo et du Cameroun. Les participants sont venus du Gabon, du Burkina-Faso, de la République Démocratique du Congo, de la République de la Centrafrique, du Congo Brazzaville et du Cameroun L’objectif majeur de cette formation est d’ accroître le nombre de consultants qualifiés et certifiés pour la traduction de la Bible partout dans le monde, capable d’utiliser leur savoir-faire et leurs connaissances théologiques pour interagir avec diverses cultures afin de produire des Ecritures pertinentes et acceptées par les peuples concernés. Les Facilitateurs clés : • Prof Edouard KITOKO NSIKA ( Seed Company) • Dr Michel KENMOGNE (Directeur Exécutif de SIL International) Octobre 2017 : • Forum Annuel du Personnel 2017 à Yaoundé. • Présentation du Rapport Annuel de la CABTAL Cercle Municipal de Yaoundé • Lancement de la célébration des 30 années de service de la CABTAL Dédicaces du Nouveau Testament en langues Camerounaises 28 Oct 2017: Dédicace Nouveau Testament Yemba 25 Nov 2017: Dédicace Nouveau Testament Yambeta 02 Déc 2017: Dédicace Nouveau Testament Nugunu 15 mars 2018: Dédicace Nouveau Testament en Ngomba Célébration de la journée internationale de la Langue Maternelle au Centre CABTAL Chapman à Yaoundé le 21 février 2019. A l’occasion de la Journée Internationale de la Langue Maternelle, la CABTAL a organisé une table ronde sur l'utilisation et l'importance des langues maternelles. Un panel se spécialistes est intervenu comme suit: • L’importance de la formalisation d’un système d’écriture - Mathaus Njeck, Consultant en Linguistique; • L’alphabétisation en langue maternelles - Emmanuel Keyeh, Consultant en Alphabétisation; • L’oralité comme une stratégie prégnante - Zac Manyim, Consultant en Interaction avec les Saintes Ecritures, spécialiste de l'Oralité; • Diagnostique : utilisation des Langues maternelles à l’église - Bolak Kari Mekwi, Directeur du département des Relations avec les Églises et du Dialogue avec les Écritures; • Les langues maternelles et les TIC - Frans Barah, Consultant en Technologies des Languages. C'était 13h30 dans la Salle de Conférence de CABTAL Chapman Center, Mvan, tropicana. Modérateur: Zac Manyim. Ancien Testament Ngiemboon Le culte de lancement de la Traduction de l'Ancien Testament en langue Ngiemboon a eu lieu dimanche 31 Mars 2019. C'était à Batcham-Bamessang, au temple de l'Eglise Evangélique du Cameroun, paroisse de Bamessang (Mbouda)..